VIDEO. Etat islamique : ces jihadistes qui dévoilent leur visage

Une vidéo mettant en scène trois membres français du groupe Etat islamique a été diffusée mercredi 19 novembre. Plutôt que de relayer cette propagande, France 2 a décrypté ces images.

Clément Le Goff, Thomas Paga, Jacques Duboz / France 2

Pas question de relayer cette propagande, mais il est nécessaire de décrypter ces nouvelles images. Dans une nouvelle vidéo, diffusée mercredi 19 novembre sur internet, trois jeunes combattants du groupe Etat islamique appellent en français les musulmans de France à rejoindre les rangs des jihadistes en Syrie. Devant la caméra, ils brûlent leur passeport français, leur permis de conduire et appellent au jihad.

Cette vidéo de sept minutes a été tournée à l'aide de plusieurs caméras et au format professionnel. Ce qui frappe d'abord, c'est que les combattants n'apparaissent plus le visage masqué. "Ils ne se cachent pas, au contraire, ils font un usage propagandiste de ces exactions (...) pour recruter de nouveaux candidats, et pour terroriser l'ennemi", explique David Thomson, journaliste pour RFI.

"Des personnes destinées à mourir"

En assumant totalement leur engagement, il est désormais impossible pour eux de revenir en France sans être poursuivis. Ils s'engagent totalement en faveur du groupe terroriste. "Cela démontre que cette personne est destinée à mourir", analyse le spécialiste du terrorisme Jean-Charles Brisard. Ces vidéos qui se propagent sur les réseaux sociaux sont aussitôt supprimées, mais réapparaissent aussitôt. Une stratégie pour le groupe Etat islamique, qui se sert de ces images comme une arme de propagande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des jihadistes français apparaissent à visage découvert dans des vidéos diffusées par le groupe Etat islamique. 
Des jihadistes français apparaissent à visage découvert dans des vidéos diffusées par le groupe Etat islamique.  ( FRANCE 2 )