Cet article date de plus de cinq ans.

Une campagne pour éviter le départ de jeunes jihadistes vers la Syrie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Une campagne pour éviter le départ de jeunes jihadistes vers la Syrie
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les spots sont diffusés à partir de ce mercredi sur les écrans. On y entend des parents confrontés au problème.

Leurs témoignages sont bouleversants. Des familles touchées par le départ d'un proche pour le jihad ont décidé de sortir de l'ombre pour aider toutes les familles qui pourraient être concernées. Dans ces clips "anti-jihad", ils sont quatre dont Baptiste. Le père de Léa, partie à 16 ans à peine. "C'est elle qui nous a appelés. Qui nous a dit 'Papa, Maman je vais vous faire du mal, mais je suis partie en Syrie'", raconte-t-il.

Empêcher les départs

Tous ont en point commun d'avoir un parent parti faire le jihad en Syrie. Ils témoignent aujourd'hui à visage découvert dans le cadre d'une campagne de sensibilisation soutenue par le ministère de l'Intérieur. Ce sont les familles qui sont à l'origine du projet. "Nous ne sommes pas des parents de terroristes, nous sommes des victimes", confie Baptiste. Le but est d'entourer les familles victimes et essayer d'empêcher surtout de futurs départs en Syrie. Un numéro vert est à disposition : 0800 005 696

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.