DOCUMENT FRANCE 2. "Je n'ai commis aucune exaction", affirme un Français accusé d'avoir combattu avec l'Etat islamique en Syrie

Une équipe de France 2 a pu rencontrer un jihadiste français arrêté par les forces kurdes au nord de Raqqa en juillet dernier.

FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il assure ne pas avoir pris les armes pour l'organisation Etat islamique. Une équipe de France 2 a rencontré un jihadiste français, originaire de Rennes (Ille-et-Vilaine), détenu par les forces kurdes en Syrie. Soupçonné d'avoir combattu pour le groupe terroriste, l'homme de 38 ans a été arrêté au nord de Raqqa en juillet dernier. Lui nie, dans un reportage diffusé jeudi 26 octobre. "Je n'ai commis aucune exaction, aucun combat, aucun entraînement", affirme-t-il.

Tous ceux qui sont chez Daech n'ont pas la pensée de Daech.

Un jihadiste français

à France 2

Il explique avoir rejoint la Syrie en 2014 dans le but de retrouver sa femme. Le jihadiste présumé assure aussi avoir tenté de fuir plusieurs fois, ce qui lui a valu d'être emprisonné.

Le 13-Novembre ? "Ça ne me dit rien du tout..."

Quand Arnaud Comte, journaliste de France 2, lui demande ce qui lui évoque le 13-Novembre, le prisonnier français est, dans un premier temps, très évasif : "Non ça me dit, rien, rien du tout..." Puis il dit se souvenir de la propagande vidéo du groupe Etat islamique sur les attentats de Paris. Il ajoute qu'il n'était au courant de rien sur la préparation des attentats. 

Le jihadiste dit avoir fréquenté à Raqqa "entre 50 et 60 Français"Le Breton se dit également prêt à passer devant la justice en France. 

C'est ce que je demande, si je dois être rentrer chez, qu'ils me jugent.

Un jihadiste français

à France 2

Les forces kurdes estiment, elles, que le Français minimise son implication, comme tous les prisionniers du groupe Etat islamique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sujet France 2.
Sujet France 2. (FRANCE 2)