Syrie : quel sort pour les jihadistes français détenus par les Kurdes ?

Le sort des jihadistes retenus par les Kurdes inquiète la France. Le pays a toujours évité le retour de ces terroristes sur le territoire.

FRANCE 3

Une situation inquiétante. Alors que la France a toujours veillé à ce que ses ressortissants jihadistes, prisonniers des forces kurdes, ne regagnent pas le territoire, l'offensive turque en Syrie change la donne. "Les combattants kurdes craignent de ne plus être en mesure d'assurer la garde de leurs jihadistes prisonniers. Alors combien de Français parmi eux ? Entre 400 et 500 selon le gouvernement", rapporte la journaliste Stéphanie Desjars depuis le ministère des Affaires étrangères à Paris.

Un rapatriement massif exclu par le gouvernement

L'exécutif a toujours exclu un rapatriement massif de ces jihadistes, une intransigeance dénoncée par les familles françaises. Elles "exhortent le gouvernement français à assouplir sa position, pour éviter que les enfants, disent-ils, soient à nouveau exposés à l'horreur de la guerre", conclut Stéphanie Desjars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une patrouille de sécurité escorte deux femmes soupçonnées d\'être membres de l\'Etat islamique, dans le camp al-Hol au nord de la Syrie, le 23 juillet 2019. (illustration)
Une patrouille de sécurité escorte deux femmes soupçonnées d'être membres de l'Etat islamique, dans le camp al-Hol au nord de la Syrie, le 23 juillet 2019. (illustration) (DELIL SOULEIMAN / AFP)