Syrie : le dernier bastion de l'État islamique

D'après Donald Trump, l'État islamique n'aura plus de territoire en Syrie d'ici la semaine prochaine. Le dernier bastion de Daech est encerclé par les forces kurdes.

Voir la vidéo
France 2

Les fiefs de Daech sont tombés les uns après les autres, ces derniers mois, sous les coups des frappes aériennes de la coalition internationale. Actuellement, le groupe État islamique ne contrôlerait plus que 1% de ce qu'il appelait son califat. Sur la ligne de front, environ 500 combattants de Daech lutteraient encore pour conserver ce qu'il leur reste de territoire, malgré la présence des forces kurdes aux alentours.

Jusqu'à 3 000 civils gardés en otage

Mais pour le moment, les opérations militaires sont au ralenti : Daech tiendrait en otage des milliers de civils et une offensive risquerait de tourner en bain de sang. "On n'a pas arrêté nos opérations, on a juste ralenti. Les djihadistes ne possèdent plus qu'un petit territoire de 2 à 3 km2, mais malheureusement ils retiennent aussi 2 000 à 3 000 civils", explique un combattant kurde. Ces otages parviennent cependant à s'échapper par petits groupes et sont pour le moment regroupés dans le désert par les forces kurdes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bombardements contre le groupe terroriste Etat islamique à Deir Ezzor (Syrie) en septembre 2017.
Des bombardements contre le groupe terroriste Etat islamique à Deir Ezzor (Syrie) en septembre 2017. (GEORGE OURFALIAN / AFP)