Syrie : l'État islamique a perdu Palmyre

L'armée syrienne, épaulée par les forces russes, progresse face aux jihadistes. Mais la lutte en Syrie et en Irak va être longue.

Voir la vidéo

Les forces syriennes sont aux portes de la cité antique de Palmyre. Chaque jour, les soldats de Bachar al-Assad progressent. Des images les montrent investir des bâtiments qui étaient jusque-là aux mains du groupe État islamique. Le drapeau de Daech gît sur le sol. En mai dernier, il trônait fièrement au milieu de Palmyre.

Diminués mais toujours actifs

Aujourd'hui, l'organisation perd du terrain. Sur les terrains contrôlés en Syrie et en Irak, ils en ont perdu plus d'un tiers récemment grâce à l'action de l'armée syrienne et celle de la coalition internationale. Mais l'État islamique reste très actif et possède toujours un territioire grand comme le Royaume-Uni et des milliers de combattants. Les jihadistes poursuivent chaque jour leurs actions de terreur. Affaiblis, ils peuvent néanmoins frapper à tout moment au Proche-Orient, et en Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT