Syrie : Baghouz, le dernier baston de Daech sous les bombes

À Baghouz, en Syrie, l'État islamique vit ses dernières heures. Les derniers combattants jihadistes sont retranchés dans un minuscule périmètre, tandis que les civils sont progressivement évacués de la zone.

La coalition internationale en a bientôt fini avec Daech en Syrie. "Nous l'avons constaté ces derniers jours sur la ligne de front : les frappes aériennes de la coalition internationale n'ont jamais cessé. Hier matin encore [mercredi 20 février], par exemple, neuf frappes aériennes se sont abattues sur le camp retranché de Daedh à Baghouz et aux alentours de ce camp", explique la journaliste Maryse Burgot, en duplex sur place. "Les combats continuent, les jihadistes répliquent parfois par des tirs de missiles. Ces combattants de Daech se cachent souvent dans un dédale de tunnels, ce qui rend leur traque très compliquée pour les services de renseignements", ajoute-t-elle.

Les combattants étrangers sont les plus déterminés

"Selon nos informations, les plus jusqu'au-boutistes parmi ces combattants sont les étrangers. Ce sont eux qui empêchent les derniers civils de quitter ce dernier réduit de territoire tenu par Daech. Des combattants ukrainiens, français, russes, qui sont bien sûr maintenant la cible privilégiée de la coalition internationale", conclut Maryse Burgot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme et son enfant dans le village de Baghouz (Syrie), dernier bastion revendiqué par le groupe Etat islamique.
Une femme et son enfant dans le village de Baghouz (Syrie), dernier bastion revendiqué par le groupe Etat islamique. (DELIL SOULEIMAN / AFP)