VIDEO. Syrie : la bataille de Raqqa, au plus près de la ligne de front

Une équipe de France 2 s'est rendue au plus près de la ligne de front dans le centre-ville de Raqqa (Syrie), fief du groupe Etat islamique en Syrie. Martine Laroche-Joubert est en direct d'Irak.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Les forces kurdes et arabes tentent toujours de progresser à Raqqa (Syrie). "Cette bataille représente un enjeu particulièrement important. D'abord parce que Raqqa est la première capitale provinciale en Syrie qui a été conquise par le groupe État islamique, c'était en mars 2013. Ensuite, parce que c'est à Raqqa que les jihadistes ont construit les premières bases de leur califat. Enfin, c'est à Raqqa d'où sont lancés les ordres pour commettre les attentats en Europe. C'est pour toutes ces raisons que la bataille est cruciale", explique Martine Laroche-Joubert.

Mines, snipers et bâtiments éventrés

Dans les rues dévastées de Raqqa, un blindé kurde zigzague. Au sol, des mines, sur les toits, des snipers de Daesh. Ici, des bâtiments éventrés par les frappes de la coalition. Direction la ligne de front la plus proche du centre de Raqqa, il faut marcher vite. Un quartier à l'ouest de la ville vient d'être libéré par les combattants kurdes et arabes. Le quartier est déserté, aucun habitant.

A l'approche du centre-ville, les combattants prennent des passages ouverts de maison en maison par les jihadistes. Le drapeau de Daesh flotte à moins de 100 mètres au milieu d'une place. Des combattants partent pour le reprendre. En soutien, des snipers. En face, pas de réaction, au loin une explosion. Raqqa, le bastion, la base forte du groupe Etat islamique pourrait tomber dans les trois mois, c'est l'espoir des combattants au sol.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un combattant kurde regarde de la fumée s\'échapper après une frappe de la coalition contre Raqqa (Syrie), le 16 juin 2017.
Un combattant kurde regarde de la fumée s'échapper après une frappe de la coalition contre Raqqa (Syrie), le 16 juin 2017. (GORAN TOMASEVIC / REUTERS)