Cet article date de plus de quatre ans.

Une enfance dans la guerre en Syrie : "Le Journal de Myriam"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Une enfance dans la guerre en Syrie : "Le Journal de Myriam"
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

France 2 vous propose le témoignage bouleversant d'une jeune syrienne de 13 ans qui a vécu la guerre au plus près dans l'enfer d'Alep (Syrie). Pendant cinq ans, elle a tenu un journal intime qui est devenu un livre, "Le Journal de Myriam". 

Loin du fracas de la guerre, Myriam Rawick est heureuse. À Paris, elle se promène en famille, regarde les enfants jouer dans les parcs… C’est la première fois qu’elle visite la capitale, la première fois qu'elle quitte la Syrie. "Je respire l’odeur de ces arbres, et ça me rappelle le grand parc d’Alep. Mais il y a longtemps que plus personne n’y va, à cause de la guerre", raconte la jeune fille. De ces cinq années de chaos à Alep (Syrie), la jeune fille a tout consigné dans un journal intime devenu un livre, Le Journal de Myriam : la vie d'avant, les rires, les fêtes, l'odeur des gâteaux d'anniversaire. Mais jour après jour, la vie de Myriam bascule.

Son quartier est devenu un champ de ruines

Après les premières manifestations anti-régime, il y a eu les premiers bombardements, puis ce matin de mars 2013 où les rebelles islamistes ont envahi son quartier. "J’ai couru mettre mes livres dans un sac à dos, j’ai enfilé deux manteaux pour me protéger des balles perdues, et on s’est enfuis. Dans la rue, j’ai vu un homme avec une barbe touffue, qui portait une djellaba noire et une arme à la main. J’ai eu très peur", raconte la petite fille. En janvier dernier, elle a pu retourner dans son quartier. Devenu un champ de ruines, elle ne le reconnaît plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 12/13

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.