Menace terroriste à Genève : deux hommes ont été interpellés

Quatre individus liés au groupe État islamique continuent d'être activement recherchés. France 3 fait le point sur l'enquête.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jeudi, la Suisse était placée en état d'alerte après la révélation d'informations de la CIA aux autorités suisses. Depuis deux jours, le niveau d'alerte est renforcé en Suisse. Les frontières sont étroitement surveillées, les véhicules potentiellement suspects font l'objet de minutieuses inspections par les gardes-frontières.

L'ONU particulièrement surveillée

Les autorités recherchent quatre hommes suspectés d'appartenir à une cellule terroriste. Autre élément inquiétant, l'arrestation de deux Syriens. À bord de leur véhicule, des traces d'explosifs auraient été trouvées. Mais les autorités suisses refusent tout commentaire sur ces pistes.
Une certitude, le siège de l'ONU fait l'objet d'une vigilance particulière. "Nous sommes une part importante de la communauté genevoise et les mesures prises sont proportionnées à ce qui se passe autour de nous", explique Michele Zacchero, du service de communication de l'ONU à Genève. Malgré le niveau d'alerte les manifestations ne sont pas annulées. Ce week-end des milliers de personnes participeront à des festivités traditionnelles dans les rues de Genève.  
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gardes des Nations unies, armés, postés devant le siège de l\'ONU à Genève (Suisse), le 10 décembre 2015.
Des gardes des Nations unies, armés, postés devant le siège de l'ONU à Genève (Suisse), le 10 décembre 2015. (PIERRE ALBOUY / REUTERS)