Cet article date de plus de quatre ans.

Les forces irakiennes atteignent le Tigre à Mossoul pour la première fois

Mossoul est la dernière grande ville irakienne encore aux mains de l'organisation Etat islamique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des membres des forces spéciales irakiennes de contre-terrorisme à Mossoul (Irak), le 8 janvier 2017. (DIMITAR DILKOFF / AFP)

Les forces d'élite irakiennes combattant les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) dans l'est de Mossoul ont atteint pour la première fois le fleuve Tigre qui divise la deuxième ville d'Irak, a annoncé un porte-parole, dimanche 8 janvier.

Les forces du Service du contre-terrorisme (CTS) "ont atteint le fleuve Tigre depuis l'Est du quatrième pont", a déclaré à l'AFP Sabah al-Nomane, en faisant référence au pont le plus au sud de Mossoul. Un général de l'armée, Abdelamir Yarallah, a également confirmé que ces troupes contrôlaient la zone à l'est de ce pont.

La partie ouest de la ville toujours contrôlée par les jihadistes

Cette étape est atteinte près de trois mois après le lancement, le 17 octobre, d'une vaste offensive pour reprendre Mossoul, la dernière grande ville encore aux mains du groupe EI en Irak. Les forces irakiennes ont depuis pris le contrôle de plusieurs secteurs dans la partie Est de la ville.

Mais la partie ouest de Mossoul, plus petite mais plus densément peuplée, reste entièrement sous le contrôle des jihadistes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.