Témoignage du jihadiste français : sera-t-il jugé en Syrie ou rapatrié en France ?

Un Français venu de Bretagne et parti combattre dans les rangs de l'État islamique a été fait prisonnier à Raqqa. Il est aujourd'hui détenu par les militaires kurdes. Que va-t-il devenir ?

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un témoignage rare qu'a recueilli France 2. C'est la première fois qu'un membre français de Daech capturé témoigne ainsi. "Le rendez-vous nous a été fixé par les services de renseignement kurdes quelque part en Syrie. Nous nous sommes rendus dans une base en Syrie et c'est là que nous avons rencontré Abou Abderrahman", explique Arnaud Comte, envoyé spécial à Raqqa (Syrie).

Hors de question que ces Français reviennent

L'entretien a duré un peu plus de deux heures et s'est déroulé de manière tout à fait libre. "À l'issue, nous nous sommes demandé ce qu'allait devenir cet homme. Sur ce point, la France a toujours été claire. Les jihadistes arrêtés à Mossoul ou à Raqqa seront jugés sur place, donc en Irak ou en Syrie. Le problème de la Syrie, c'est que ce pays est en pleine guerre civile. Ce jihadiste a qui plus est été arrêté par des forces kurdes qui n'ont pas d'État. Il est néanmoins hors de question que ces Français reviennent, la France a été claire sur ce point. La seule exception, ce sont les mineurs retrouvés sur place. Ils seraient encore 500 sur la zone irako-syrienne selon l'Élysée", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue générale du quartier d\'Al-Dariya, à Raqqa (Syrie), le 24 juillet 2017.
Vue générale du quartier d'Al-Dariya, à Raqqa (Syrie), le 24 juillet 2017. (MORUKC UMNABER / DPA / AFP)