Le groupe Etat islamique promet de "venger" la mort de son chef tué en février

L'organisation terroriste a aussi appelé, dimanche, ses partisans à profiter de la guerre en Ukraine pour reprendre leurs attaques en Europe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers traquent des combattants de l'Etat islamique, le 13 octobre 2021, à Kirkouk (Irak). (LAURENT PERPIGNA IBAN / HANS LUCAS / AFP)

Daech veut continuer à diffuser la terreur. L'organisation jihadiste Etat islamique (EI) a promis, dimanche 17 avril, de "venger" son chef mort en février"Nous annonçons, en nous appuyant sur Dieu, une campagne bénie pour se venger" de la mort d'Abou Ibrahim Al-Hachimi Al-Qourachi, a déclaré un porte-parole du groupe, dans un communiqué audio diffusé sur Telegram. L'EI appelle aussi ses partisans à reprendre leurs attaques en Europe en saisissant "l'occasion" du "combat entre croisés", en allusion à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Le 3 février, les Etats-Unis avaient annoncé la mort du dirigeant de l'organisation, qui s'était fait exploser au cours d'une opération des forces spéciales américaines dans une région sous contrôle de jihadistes, dans le nord-ouest de la Syrie. Son décès avait été confirmé par l'organisation le 10 mars. 

Encore 10 000 combattants en Irak et en Syrie ?

Après une montée en puissance fulgurante en 2014 en Irak et en Syrie voisine et la conquête de vastes territoires, l'EI a vu son "califat" autoproclamé être renversé sous le coup d'offensives successives dans ces deux pays, respectivement en 2017 et 2019. 

L'Etat islamique "maintient une présence largement clandestine en Irak et en Syrie et mène une insurrection soutenue de part et d'autre de la frontière entre les deux pays", selon un rapport de l'ONU publié l'an dernier. Dans ces deux pays, l'organisation jihadiste conserverait "en tout 10 000 combattants actifs", d'après la même source. L'EI a aussi revendiqué des attaques en Afghanistan et au Pakistan, et des groupes jihadistes affiliés opèrent également en Afrique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.