Angela Merkel désignée personnalité de l'année 2015 par le magazine "Time"

L'hebdomadaire américain entend ainsi saluer son rôle dans la gestion de la crise des migrants en Europe.

La chancelière allemande, Angela Merkel, à Berlin, le 1er juillet 2015. 
La chancelière allemande, Angela Merkel, à Berlin, le 1er juillet 2015.  (MICHAEL KAPPELER / AFP)

Le magazine américain Time (en anglais) a désigné, mercredi 9 décembre, la chancelière allemande Angela Merkel personnalité de l'année 2015. L'hebdomadaire a tenu à saluer son rôle dans "la préservation et la promotion d'une Europe ouverte et sans frontières, face à la crise économique et la crise des migrants".

La directrice de publication du magazine, Nancy Gibbs, a justifié cette décision par la réaction d'Angela Merkel face à la crise grecque, à celle des migrants et sa réponse face à la menace du groupe Etat islamique. "Vous pouvez être d'accord ou pas avec elle, mais elle ne choisit pas le chemin le plus facile, a-t-elle estimé. Les leaders sont mis à l'épreuve seulement lorsque les peuples ne veulent pas les suivre."

Le chef de l'Etat islamique parmi les finalistes...

La chancelière allemande a devancé Abou Bakr Al-Baghdadi, le leader du groupe Etat islamique, qui figurait parmi les huit finalistes. Dans la présélection, diffusée lundi 7 décembre, le chef jihadiste était en lice avec le président russe Vladimir Poutine, la chancelière allemande Angela Merkel et le candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine Donald Trump.

Time ne porte pas de jugement moral sur les personnalités désignées, mais se place du point de vue de leur influence sur l'actualité ou la politique internationale au cours de l'année écoulée. L'Irakien Abou Bakr Al-Baghdadi est ainsi décrit comme celui qui a "inspiré des partisans à venir combattre dans son califat autoproclamé en Irak et en Syrie et aussi à préparer des attaques dans des pays comme la Tunisie et en France".

... mais aussi des personnalités plus décalées

Des personnalités plus décalées étaient aussi en course, comme l'ex-sportive Caitlyn Jenner, qui a révélé sa transsexualité cette année, le PDG d'Uber Travis Kalanick ou encore le mouvement Black Lives Matter, qui défend les droits des Afro-Américains avec ce slogan : "La vie des Noirs compte." En 2014, le magazine avait décerné le titre de personnalité de l'année à "ceux qui combattent Ebola", l'épidémie désormais enrayée en Afrique de l'Ouest.