La Turquie prépare une attaque contre les Kurdes en Syrie

La Turquie masse des troupes à sa frontière avec la Syrie. Elle veut s'en prendre à la milice kurde qui a participé à la défaite de Daech. Les États-Unis affirment qu'il ne lâchera pas ses ex-alliés, mais la réalité est plus complexe.

FRANCEINFO

Des dizaines de camions et de chars turcs se massent vers la frontière syrienne mardi 8 octobre. Des renforts et une intense activité militaire qui donnent l'impression qu'une offensive en Syrie contre les Kurdes pourrait être imminente. "Notre détermination est intacte parce qu'il est hors de question de tolérer plus longtemps les menaces de groupes terroristes", a déclaré le président de la Turquie.

Trump menace Erdogan

Pour Ankara, les terroristes sont les milices kurdes qui ont combattu et vaincu Daech. La Turquie les avait déjà chassées de l'est de la Syrie. Elle veut créer une zone de sécurité d'une centaine de kilomètres de long pour les éloigner de sa frontière. L'événement déclencheur est l'annonce dimanche par les États-Unis d'une partie des troupes américaines. Donald Trump a néanmoins réitéré son soutien à ses alliés kurdes et menacé la Turquie. Les Kurdes se disent abandonnés par les Occidentaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, à Ankara (Turquie), le 6 août 2019. 
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, à Ankara (Turquie), le 6 août 2019.  (MURAT KULA / ANADOLU AGENCY / AFP)