Jihadistes français en Syrie : le gouvernement envisage leur rapatriement

Le retrait annoncé des Américains de Syrie fait envisager au gouvernement français le retour des jihadistes français.

FRANCE 2

La France pourrait rapatrier plusieurs dizaines de jihadistes détenus en ce moment dans des camps kurdes en Syrie. La moitié d'entre eux sont en fait des enfants de jihadistes, et les adultes seraient quant à eux immédiatement incarcérés avant d'être jugés. Si Paris songe à organiser des rapatriements, c'est parce que les Américains vont retirer leurs troupes, rendant la situation sur place instable. Jusque-là, seuls les enfants étaient rapatriés au cas par cas.

"Une trahison pour les victimes"

Mardi 29 janvier à l'Assemblée nationale, Christophe Castaner s'est montré ferme, mais évasif. "On sait qui ils sont. On sait de qui il s'agit. Et s'ils posaient le pied en France, ils seraient immédiatement arrêtés, et ils seraient jugés", a assuré le ministre de l'Intérieur. "Organiser leur retour sonnerait comme une trahison pour les victimes", a de son côté déclaré la députée LR Valérie Boyer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le gouvernement français envisage le retour des jihadistes français en Syrie.
Le gouvernement français envisage le retour des jihadistes français en Syrie. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)