Cet article date de plus de quatre ans.

Irak : les civils commencent à s'enfuir de Mossoul

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Irak : les civils commencent à s'enfuir de Mossoul
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Libérés par l'armée irakienne en progression, les civils de Mossoul s'enfuient pour échapper à l'État islamique, toujours retranché au coeur de la ville.

Les civils sont de plus en plus nombreux à prendre le chemin de l'exode à Mossoul. À quelques kilomètres de la ville, la population fuit les combats et les zones libérées. La priorité de l'armée est de s'occuper de plusieurs milliers de civils. Avant d'être conduits vers des camps, ils sont d'abord regroupés. Parmi eux, beaucoup de familles, qui viennent de vivre deux ans et demi sous l'emprise de l'État islamique.

Des jihadistes infiltrés parmi les civils

Cette phase d'évacuation est délicate pour l'armée irakienne, qui doit s'assurer qu'il n'y a pas de jihadiste infiltré parmi les civils. Les hommes sont fouillés et leur identité est vérifiée. Pour passer inaperçus, certains membres de Daech se sont rasés et ont changé de vêtements. Il faut la clairvoyance de l'armée pour les repérer. Quand les zones sont sécurisées, les soldats de l'armée irakienne peuvent reprendre leur progression vers le centre de la ville de Mossoul.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.