Irak : le délicat retour des chrétiens à Qaraqosh

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Irak : le délicat retour des chrétiens à Qaraqosh
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Perez, N. Auer, L. Niro, L. Lavieille - France 2
France Télévisions

Le Pape François débute vendredi 5 mars un voyage en Irak, dans un contexte tendu. Il doit notamment se rendre à Qaraqosh, ville chrétienne envahie par Daesh en 2014, où se sont rendus les journalistes de France Télévisions.

Saccagée il y a un peu plus de six ans par Daesh, la Cathédrale de l’Immaculée Conception de Qaraqosh retrouve petit à petit son ancienne allure. Les travaux de reconstruction se sont accélérés ces dernières semaines, alors que le Pape François y célèbrera l’angélus dimanche 7 mars. Un difficile retour à la normale pour la communauté chrétienne.

Seule la moitié des chrétiens ont osé revenir

"On a retrouvé des milliers d’impacts et de munitions", raconte le Père Amar Yako en montrant la cour jouxtant la Cathédrale, devenu camp d’entraînement de Daesh pendant plusieurs années. La ville de Qaraqosh est presque entièrement reconstruite, mais seule la moitié des 50 000 chrétiens a osé revenir. "Je suis revenu mais maintenant, je me méfie des musulmans. Certains nous ont trahi, même ceux qui ont gardé le silence étaient complices. Il nous faut revivre ensemble, mais c’est compliqué", témoigne Nashwarn Fars, l’un des habitants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.