François Hollande en tournée diplomatique pour mettre en place une coalition

Le chef de l'Etat plaide pour un front uni face à Daech. Ce lundi 23 novembre, il a reçu le Premier ministre anglais David Cameron. C'est la première étape de cette tournée diplomatique.

Voir la vidéo
FRANCE 3
François Hollande débute, ce lundi 23 novembre, une grande tournée diplomatique qui l'emmènera notamment aux Etats-Unis et en Russie. Le chef de l'Etat veut convaincre de la nécessité d'une grande coalition dans la lutte contre Daech.
 
La journaliste Anne Bourse fait le point. "Le chef de l'Etat est en entretien avec Donald Tusk, le président du Conseil européen, demain, il sera à Washington à la Maison-Blanche avec Barack Obama. Jeudi, direction Moscou pour la rencontre diplomatique la plus délicate et la plus importante. François Hollande et Vladimir Poutine devront aller au-delà de leurs divergences sur le sort de Bachar Al-Assad. Les Russes ne veulent toujours pas entendre parler du départ de Bachar Al-Assad", souligne la journaliste.

Défi russe

Pour François Hollande, le défi est désormais de convaincre les Russes de ne cibler que Daech et non les rebelles syriens. "Une demande récurrente des pays occidentaux, mais quoi qu'il en soit, les lignes diplomatiques sont en train de bouger. Les Russes et les alliées sont désormais unis dans la lutte contre Daech", souligne aussi Anne Bourse. 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande serre la main de David Cameron devant l\'Elysée, lundi 23 novembre 2015.
François Hollande serre la main de David Cameron devant l'Elysée, lundi 23 novembre 2015. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)