Deux héros de la lutte contre les violences sexuelles ont reçu le prix Nobel de la paix

Deux héros de la lutte contre les violences sexuelles ont reçu, vendredi 5 octobre, le prix Nobel de la paix. L'Irakienne Nadia Murad, ancienne esclave de l'État islamique, et le Congolais Denis Mukwege, le docteur qui répare les femmes.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Pour célébrer le prix Nobel de la paix reçu par le docteur Mukwege, la joie explose dans un hôpital du Sud-Kivu au Congo, vendredi 5 octobre. Ce médecin congolais soigne les femmes violées. Il vient d'être récompensé à Oslo (Suède) avec une jeune femme, ancienne esclave sexuelle de Daesh. Nadia Murad était sortie de l'enfer, après plusieurs mois passés captive de l'État islamique. Elle est devenue la porte-parole de la souffrance de son peuple, les Yezidis d'Irak, et ambassadrice des Nations unie. Elle parcourt le monde pour témoigner et demander justice.

Le monde "a enfin commencé à écouter les femmes"

Denis Mukwege est un médecin qui soigne les femmes victimes de violences sexuelles dans son hôpital du Sud-Kivu, au Congo, une région en proie à une guerre permanente. Quand il a appris la nouvelle, le docteur que l'on appelle parfois "l'homme qui répare les femmes", était en train d'opérer. "Ce prix a une grande importance, bien que le monde ait mis beaucoup de temps à nous écouter, il a enfin commencé à écouter les femmes", a-t-il déclaré alors. En vingt ans, le Docteur Mukwege a soigné 50 000 femmes victimes de viol.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nadia Murad, prix Nobel de la Paix 2018.
Nadia Murad, prix Nobel de la Paix 2018. (JULIAN STRATENSCHULTE / DPA)