Attentats à Paris : qui se cache derrière le groupe Etat islamique ?

Une équipe de France 2 raconte la naissance et le fonctionnement du groupe terroriste.Qui dirige l'organisation État islamique ? Quelle est sa réelle puissance ?

FRANCE 2

Les actes terroristes du 13 novembre à Paris ont été revendiqués par l'Etat islamique. Le groupe est né sur les décombres de l'intervention américaine en Irak en 2003. Dans la prison la plus redoutée, le camp Bucca, un détenu irakien, Abou Bakr al-Baghdadi forme une alliance avec les leaders islamistes les plus virulents et des partisans de Saddam Hussein. Au départ, il s'agit de combattre les Américains et les chiites en Irak.

Des millions de dollars

Mais en 2011, le groupe d'hommes passe en Syrie pour en faire une terre de jihad et renverser Bachar al-Assad. Ils proclament alors un Khalifa. Le groupe se finance avec l'argent des puits de pétrole qu'il saisit au fur et à mesure de ses conquêtes. Des millions des dollars et des comptes précis publiés dans un rapport d'activité où tous les actes du groupe sont consignés.
La marque de l'organisation, c'est la communication. Vidéos de propagande avec musique et effets spéciaux, le groupe utilise les outils modernes et les références visuelles des films d'action. L'objectif : séduire les candidats au jihad, grâce aux réseaux sociaux notamment. Daesh, qui compterait plusieurs dizaines de milliers d'hommes paie ses recrues. Un salaire entre 100 et 400 dollars par mois. Un logement leur est offert et des épouses leur sont promises. Depuis un an, une coalition de plus de dix pays bombarde le groupe en Irak et en Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des combattants de l\'Etat islamique à Raqa (Syrie), en juin 2014.
Des combattants de l'Etat islamique à Raqa (Syrie), en juin 2014. (AFP PHOTO / HO / WELAYAT RAQA)