La France veut se positionner en Iran

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, est en Iran. Objectif : réchauffer les relations entre la France et l'Iran après l'accord signé sur le nucléaire.

FRANCE 2

L'Iran est de retour sur la scène internationale et la France veut prendre le train en marche. Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, est en Iran ce mercredi 29 juillet, quelques semaines seulement après l'accord signé sur le nucléaire. Pour la photo officielle, le ministre et Hassan Rohani, le président iranien, sont tout sourire. Le message est clair : un nouveau chapitre s'ouvre dans les relations entre l'Iran et la France.

Nouvelle donne

Ce retour des relations entre les deux pays est motivé par les perspectives d'affaires en Iran. Lors de son entretien avec son homologue iranien, Laurent Fabius va droit au but : la France vient bien se repositionner sur le marché iranien. "Avec la nouvelle donne, la levée des sanctions, la France a l'intention, si l'Iran le veut bien, d'être davantage présente par ses entreprises qui sont au plus haut niveau dans le monde", a-t-il déclaré.

Il faudra désormais, pour y arriver, faire oublier l'extrême fermeté de la France dans les négociations. En Iran, le nom de Laurent Fabius n'est pas perçu positivement. "Avant la signature de l'accord, il nous mettait des bâtons dans les roues et maintenant, il vient chez nous comme ça, mais qu'est-ce que ça veut dire ?", peste un Iranien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président iranien, Hassan Rohani, accueille le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, le 29 juillet 2015 à Téhéran.
Le président iranien, Hassan Rohani, accueille le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, le 29 juillet 2015 à Téhéran. (REUTERS)