La France veut apaiser ses relations avec l'Iran

L'Iran reproche à la France sa fermeté sur le dossier nucléaire. Afin de renouer le dialogue, Laurent Fabius se rend sur place.

Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, sera à Téhéran, mercredi 28 juillet, afin d'apaiser les tensions entre la France et l'Iran. Selon Thierry Coville, spécialiste de l'Iran et membre de l'Institut de relations internationales et stratégiques, "il y a beaucoup de sympathie en Iran pour la France qui a eu une énorme influence sur le plan culturel", explique-t-il, sur le plateau de France 3. Toutefois, "depuis 2007, depuis l'arrivée de Nicolas Sarkozy et l'élection d'Ahmadinejad, on est rentré dans des périodes très difficiles. On va dire que le sommet c'était la position très très dure affichée par la France".

Une bonne image des sociétés françaises

Néanmoins, l'expert ne pense pas que ces mauvaises relations vont pénaliser les entreprises françaises qui envisagent de conquérir le marché iranien : "Les entreprises françaises ont une très bonne image en Iran (…) Les décideurs iraniens veulent travailler avec les entreprises françaises", assure le spécialiste.

Le JT
Les autres sujets du JT