L'Iran, futur partenaire de choix pour l'Occident ?

Alors que les pourparlers sur le nucléaire iranien se poursuivent à Lausanne, France 2 aborde les perspectives envisageables pour l'Occident si un accord était trouvé.

FRANCE 2
Ce 1er avril, il n'y a toujours pas d'accord à Lausanne, en Suisse, sur le contrôle du nucléaire iranien, mais l'optimisme reste de mise. L'enjeu est capital, selon Étienne Leenhardt. Un accord avec l'Iran représenterait "une nouvelle donne politique". "Dans le chaos actuel du Moyent-Orient, l'Iran a déjà su se rendre incontournable. C'est déjà notre ami en Irak parce qu'il se bat à nos côtés contre le groupe État islamique. L'Iran soutient encore le régime de Bachar Al-Assad et il pourrait très bien – si nous décidons de reparler au régime de Damas – servir d'intermédiaire. Et puis, l'Iran est influent auprès des milices du Hezbollah au Liban, mais également actuellement dans la crise du Yémen", explique le journaliste de France 2.

L'Iran, eldorado pour les entreprises ?

Le retour de l'Iran dans la communauté internationale serait aussi "une nouvelle donne économique si les sanctions qui pèsent sur le pays sont levées. C'est un marché de 80 millions d'habitants qui s'ouvre. C'est un pays jeune, éduqué, riche en pétrole (4e réserve mondiale), en gaz (2e réserve mondiale). Toutes les entreprises occidentales ont le pied sur l'accélérateur pour signer des contrats et les yeux tournés vers Lausanne", conclut Étienne Leenhardt.
 
Le JT
Les autres sujets du JT