VIDEO. Liban : de grandes quantités d'ordures non collectées pourrissent dans les rues de Beyrouth

La crise des déchets a commencé après la fermeture en juillet de la principale décharge du Liban.

APTN

La situation empire à Beyrouth, la capitale du Liban, après des pluies diluviennes qui ont transformé la ville en ruisseaux d'ordures ces derniers jours, une conséquence de la crise de la collecte des déchets qui touche ce pays depuis trois mois. De grandes quantités de détritus non collectés ont été emportées par les eaux et ont dévalé les rues de Beyrouth.

"Nous sommes submergés par les déchets"

"Aujourd'hui, nous sommes submergés par les déchets, on dirait un fleuve (à cause de la pluie) sur les hauteurs, par là. Nous nagerons parmi les détritus. C'est le travail du gouvernement", raconte un résident de la ville, dimanche 25 octobre. 

La crise des déchets a commencé après la fermeture en juillet de la principale décharge du Liban, créant une grave situation sanitaire à laquelle les autorités n'ont toujours pas trouvé de solution durable. Des milliers de Libanais sont descendus dans les rues de la capitale cet été pour exprimer leur ras-le-bol contre l'impuissance, l'inaction et la corruption de l'Etat.

Sous la pression de la rue, le gouvernement avait annoncé le 10 septembre un plan censé mettre fin à la crise qui a cependant été rejeté par la rue et les associations civiles.

Des montagnes de détritus entassés dans Beyrouth (Liban), le 1er octobre 2015.
Des montagnes de détritus entassés dans Beyrouth (Liban), le 1er octobre 2015. (AMER GHAZZAL / REX / SIPA )