Liban : le Parlement accorde sa confiance au nouveau gouvernement

Le gouvernement dirigé par Najib Mikati, l'une des plus grandes fortunes du pays, a été formé le 10 septembre, après treize mois de vide politique. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les députés libanais au Parlement à Beyrouth (Liban) le 20 septembre 2021. (PARLEMENT LIBANAIS / AFP)

Le Parlement libanais, réuni en séance plénière, a accordé lundi 20 septembre sa confiance au nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Najib Mikati, selon un correspondant de l'AFP sur place. Après avoir examiné le plan d'action du gouvernement lors d'une séance marathon de huit heures, 85 députés ont accordé leur confiance à la nouvelle équipe ministérielle, tandis que 15 ont voté contre.

Le gouvernement de 24 membres dirigé par Najib  Mikati, l'une des plus grandes fortunes du pays, a été formé le 10 septembre, après treize mois de vide politique. Le pays était sans nouveau gouvernement depuis la démission du cabinet de Hassan Diab dans la foulée de l'explosion dévastatrice au port de Beyrouth le 4 août 2020. Ce retard a aggravé la crise économique, qualifiée par la Banque mondiale d'une des pires au monde depuis 1850.

La classe politique jugée corrompue

La réunion, au cours de laquelle le Premier ministre a présenté le programme de son gouvernement avant le vote, a été retardée d'environ une heure en raison d'une coupure de courant. Ces derniers mois, les coupures d'électricité ont atteint jusqu'à vingt-deux heures par jour dans certaines régions, contraignant même les propriétaires de générateurs à rationner leur production à mesure que le carburant se raréfiait.

Une grande partie de la population accuse la classe politique, jugée corrompue et incompétente, d'être à l'origine de l'effondrement financier du pays. Les autorités sont surtout accusées de clientélisme et de détournement de fonds dans le secteur de l'électricité, qui a coûté à l'Etat plus de 40 milliards de dollars depuis la fin de la guerre civile en 1990. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liban

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.