Le Liban frappé par une crise économique majeure

La moitié de la population libanaise vit désormais sous le seuil de pauvreté. Certains quartiers doivent parfois se contenter de seulement une heure d’électricité par jour.

FRANCEINFO

"Même pendant la guerre, les choses allaient mieux que maintenant. Tout était moins cher". Le constat dressée par Samira Hanna, une retraitée libanaise, est à la fois difficile mais réaliste. Problèmes économiques, instabilité politique et épidémie de Covid-19 : le Liban est plongé dans une crise qui frappe tout le pays. La moitié de la population vit désormais sous le seuil de pauvreté.

Difficile de se nourrir

Le quotidien des habitants ne cesse de s’aggraver. Il devient compliqué de se procurer les denrées de base comme le pain ou le sucre. Le FMI distribue de l’aide alimentaire aux retraités. Dans certains quartiers de la capitale Beyrouth, en raison du manque de fioul pour alimenter les réseaux, l’électricité n’est présente qu’une heure par jour. Le Liban a repris les négociations avec le FMI mais les réformes requises sont difficiles à mettre en place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Libanais se baladent sur le front de mer à Beyrouth, le 8 mai 2020.
Les Libanais se baladent sur le front de mer à Beyrouth, le 8 mai 2020. (JOSEPH EID / AFP)