L'art des sœurs Keserwany pour exorciser les maux du Liban

Publié Mis à jour
L'art des sœurs Keserwany pour exorciser les maux du Liban
FRANCEINFO
Article rédigé par
F.Gbadamassi, A.Delcourt, D.Turpin, A.Boulet - franceinfo
France Télévisions

Michelle et Noel Keserwany, sœurs et artistes libanaises, utilisent l'art pour dénoncer les maux qui frappent leur pays.


Michelle et Noel Keserwany sont des sœurs et artistes libanaises aux talents multiples. Elles dénoncent depuis une décennie à travers leurs clips les maux qui rongent leur pays. "Quand tu ouvres les yeux dans un pays qui t'agresse dans tous les coins de ta vie de chaque jour, ce n'est pas possible, tu trouves que c'est une évidence de répondre", estime l'artiste Noel Keserwany. Entre corruption et injustices, quel est le vrai problème du Liban ? "Il y a tellement de choses desquelles on veut parler, et ça nous dépasse tellement", ajoute Michelle Keserwany, qui explique vouloir "traduire le vécu" en "un message clair".

L'art, véhicule de l'imagination


L'art peut-il être une solution aux problèmes ? "L'une des armes que les politiciens utilisent pour tuer l'action des gens, et les rendre passifs, c'est de tuer aussi l'imagination. L'art sert à nous rappeler qu'on a le droit d'imaginer une vie quotidienne qui est très simple, beaucoup mieux que ce qu'on vit", comment Noel Keserwany. L'artiste souhaite également "élargir" la zone de création artistique, afin "d'essayer d'élargir [la] zone de liberté d'expression".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.