Vidéo Cinq mois après l'explosion du port de Beyrouth, la caserne des pompiers en pleine reconstruction

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

La caserne de La Quarantaine, située à proximité des installations portuaires, a été sévèrement endommagée par l'explosion du 4 août 2020. Cinq mois plus tard, la reconstruction est en cours, grâce à l'aide d'ONG et à l'envoi de matériels par des pays comme la France et l'Italie.

Les pompiers de la caserne de la Quarantaine ont été les premiers à intervenir pour éteindre l’incendie, le 4 août dernier. Dix d’entre eux ont péri dans l’explosion et la caserne a subi de lourds dommages : les vitres ont volé en éclat, l’intérieur des locaux a été dévasté, même leurs véhicules ont été réduits en amas de tôle.

Cinq mois plus tard, la caserne est en pleine reconstruction. Les 200 pompiers ont reçu de nouveaux équipements et véhicules, en provenance de donateurs étrangers. Ils ont ainsi réceptionné plusieurs véhicules des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône. L'Italie a également envoyé des engins de lutte contre le feu.

Dans son dernier rapport, la Banque mondiale chiffre à 350 millions de dollars la reconstruction du port de Beyrouth. L'enquête sur les causes et les responsabilités de l'explosion, elle, n'avance toujours pas assez vite au goût des habitants de la capitale libanaise. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.