Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Beyrouth : une bombe au cœur de la ville

Le 4 août 2020 à Beyrouth, 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium explosaient dans un hangar, faisant plus de 200 morts et détruisant des milliers de logements. Comment une telle bombe à retardement a-t-elle pu se constituer au cœur de la capitale libanaise ? "Envoyé spécial" a recueilli des témoignages et documents exclusifs.

Le 4 août 2020, une explosion d’une violence inouïe a ravagé Beyrouth. Plus de 200 morts, des milliers de logements détruits. A l’origine, de cette catastrophe, 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium qui étaient entreposées dans un hangar. Comment une telle bombe à retardement a-t-elle pu se constituer en plein cœur de la capitale libanaise malgré les nombreuses alertes ?

Des documents exclusifs au Liban, en Russie et à Chypre

"Envoyé spécial" a retracé l’odyssée de ces tonnes d’explosifs, acheminés sur un navire-poubelle, et abandonnés pendant des années au port de Beyrouth. Nos équipes ont recueilli des témoignages et documents exclusifs au Liban, en Russie et à Chypre.

Un reportage de Pierre Monégier et Tristan Waleckx diffusé dans "Envoyé spécial" le 12 novembre 2020. 

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Envoyé spécial. Beyrouth, une bombe au coeur de la ville
Envoyé spécial. Beyrouth, une bombe au coeur de la ville (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)