Liban : les associations françaises se mobilisent

Des pays organisent leur propre réseau de solidarité pour le Liban. La France a organisé un pont aérien et maritime pour faire parvenir de la nourriture et du matériel médical. Un porte-hélicoptère de l'armée va venir en renfort.

France 3

Cinq jours après l'explosion dans le port de Beyrouth mardi 4 aout, l'image demeure saisissante. Beyrouth (Liban) est ravagée une fois de plus. Des constructions sont rayées de la carte, et beaucoup sont ébranlées. Les habitants s'activent pour déblayer et sauver certains bâtiments. Pendant ce temps-là, une livraison est en cours de chargement.

Un don de 70 000 euros de matériel

La fondation architectes de l'urgence fait don de 70 000 euros de matériel. "Parmi le matériel mis à disposition, il y a des casques de chantier et de l'outillage", explique Patrick Coulombel, le président de la fondation. Le quai d'Orsay a dit oui à ce don vendredi 7 aout. Il a fallu trouver un transporteur disponible depuis Amiens (Somme). Trouver des solutions, les architectes de l'urgence en ont l'habitude. La fondation est née en 2001 après les inondations de la Somme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pays organisent leur propre réseau de solidarité pour le Liban. La France a organisé un pont aérien et maritime pour faire parvenir de la nourriture et du matériel médical. Un porte-hélicoptère de l\'armée va venir en renfort.
Des pays organisent leur propre réseau de solidarité pour le Liban. La France a organisé un pont aérien et maritime pour faire parvenir de la nourriture et du matériel médical. Un porte-hélicoptère de l'armée va venir en renfort. (France 3)