Liban : la colère contre le pouvoir ne faiblit pas

Remettre le Liban debout, c’est l’objectif d’une visio-conférence des pays donateurs qui s’est tenu dimanche 9 août. 250 millions d’euros vont être levés pour aider la population libanaise. Matthieu Boisseau est en direct de Beyrouth pour le 20h.

France 2

Les Libanais attendent énormément de l’aide internationale, ils savent que leur pays ne pourra pas affronter seul le défi de la reconstruction. "L’immense majorité des Libanais se félicite de cette aide internationale qui s’intensifie, indique Matthieu Boisseau. Surtout parce qu’elle se concentre sur les priorités vitales du pays : la reconstruction des écoles et des hôpitaux, consolider les bâtiments endommagés, l’aide matérielle, alimentaire et médicale."

Le peuple réclame la démission du gouvernement

En revanche, la conférence n’a pas calmé la colère des manifestants. "Les manifestations se poursuivent à Beyrouth, ajoute le journaliste. Le peuple libanais crie sa colère contre le gouvernement libanais. Les manifestants réclament sa démission totale. C’est selon eux le seul moyen d’obtenir des réformes structurelles profondes, dans les champs politiques et économiques. Ils n’ont aucune intention de relâcher la pression."



 


Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant porte un drapeau du Liban à Beyrouth, le 9 août 2020.
Un manifestant porte un drapeau du Liban à Beyrouth, le 9 août 2020. (NURPHOTO/AFP)