Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron assure vouloir organiser l’aide internationale

Emmanuel Macron est arrivé à Beyrouth jeudi 6 août, il est le premier chef d’État à se rendre sur place depuis l’explosion. Il souhaite organiser la coopération internationale pour aider le pays.

France 2

Emmanuel Macron a tenu à être le premier chef d’État étranger à venir à Beyrouth, jeudi 6 août, depuis la catastrophe qui a eu lieu deux jours plus tôt. Le Président français assure vouloir organiser l’aide internationale. Mais derrière ces images très protocolaires, il est surtout venu faire passer un message cash aux responsables politiques libanais.

"C’est une crise politique, morale, économique et financière"

"Au-delà de l’explosion, nous savons que la crise ici est grave. Elle implique une responsabilité historique des dirigeants en place. C’est une crise politique, morale, économique et financière, dont la première victime est le peuple libanais", a déclaré Emmanuel Macron. Le président s’est ensuite rendu immédiatement sur le port, le lieu de l’explosion, où il a rencontré les secouristes français à pied d’œuvre depuis la veille. "Il y a de bons espoirs de retrouver des personnes vivantes", confie un secouriste au chef de l’État.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, le 18 juillet 2020 à Bruxelles (Belgique).
Le président de la République, Emmanuel Macron, le 18 juillet 2020 à Bruxelles (Belgique). (JOHN THYS / AFP)