Beyrouth : retour sur le drame, minute par minute

En quelques secondes, le destin du Liban a basculé. Il y a une semaine, près de 3 000 tonnes de nitrate d’ammonium explosaient dans le port de Beyrouth. Voici le film précis de cette double déflagration ressentie à plus de 200 kilomètres.

France 2

Quelques secondes qui ont fait basculer tout un pays. La violence de l’explosion est inouïe, le souffle est destructeur. Récit d’un drame filmé par les habitants et les caméras de vidéo-surveillance. Mardi 4 août, 18 heures, tout commence par un feu dans un hangar du port de Beyrouth (Liban). Tout près, les habitants commencent à filmer ces crépitements, peut-être un stock de feux d’artifice.

Le choc est immédiat à moins de 500 mètres de l’explosion

18h10, cette fois, c’est une explosion. Un homme filme, sa femme le supplie de se mettre à l’abri. "Rentre à l’intérieur Imad, s’il te plaît", entend-on dans la vidéo. 33 secondes plus tard, 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium explosent. Le couple est grièvement blessé, leur appartement est totalement détruit. Pour ceux qui se trouvent dans un périmètre de 500 mètres, comme les automobilistes à proximité, le choc est immédiat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un hélicoptère tente d\'éteindre les flammes après l\'explosion, le 4 août 2020 à Beyrouth (Liban).
Un hélicoptère tente d'éteindre les flammes après l'explosion, le 4 août 2020 à Beyrouth (Liban). (AFP)