Beyrouth : l’émotion des Libanais de France

Jeudi 6 août, la communauté libanaise est encore sous le choc. Ils sont environ 35 000 à vivre en France. Ils se mobilisent pour leurs familles, leurs amis, frappés par le chagrin.

France 3

De Toulouse au Sacré Cœur, toutes leurs pensées sont tournées vers Beyrouth, leurs familles, les amis. Et grâce aux réseaux sociaux, on garde le contact en permanence. Dans ce restaurant parisien, l’émotion est toujours aussi vive. "On a appelé tout de suite la famille pour voir ce qu’il en était. À l’unanimité, tout le monde a ses appartements détruits, mes cousines ont été blessées", confie cette femme, émue.

Les Libanais ont le cœur serré

"J’ai honte. Je me dis ‘mais je devrai être auprès d’eux, je devrai être avec eux, je devrai les aider, comment les aider ? Comment faire ?’, sauf que je vis ici", ajoute-t-elle. Tous les clients ont le cœur serré et pensent déjà à l’après. "À chaque fois qu’il y a eu des épreuves de cette ampleur, on sait s’unir à nouveau et mettre de côté nos divergences et nos différences", rapporte cet homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme après l\'explosion qui a ravagé Beyrouth (Liban), le 4 août 2020.
Un homme après l'explosion qui a ravagé Beyrouth (Liban), le 4 août 2020. (STR / AFP)