Beyrouth : des bébés miraculés des explosions

Mardi 1er septembre, à Beyrouth (Liban), Emmanuel Macron a rencontré le nouveau Premier ministre et les principaux responsables politiques libanais. En marge de cette visite, le 20 Heures est allé à la rencontre d’une infirmière qui avait recueilli des bébés après les explosions.

France 2

Elle sert les nouveaux nés comme on s’accroche à la vie. Trois vies, sauvées, alors qu’elle venait tout juste de commencer. Un mois après les explosions de Beyrouth (Liban), le 20 Heures de France 2 a retrouvé cette infirmière de 26 ans toujours aussi soucieuse de ses petits protégés. Pamela Zeinoun était dans son service de l’hôpital, le 4 août à 18h10. Juste après l’explosion, elle se relève pour aller secourir dans la pièce d’à côté les trois prématurés qu’elle surveille.

"Ils dormaient, même pas blessés"

Le couloir est bloqué. Heureusement, il y a un autre accès. "Il y avait beaucoup de morceaux de métal que j’ai dû enlever pour les prendre. Ils étaient sains et sauf, ils dormaient, même pas blessés", raconte-t-elle. L’infirmière quitte alors l’hôpital avec les trois prématurés dans les bras. L’un d’eux a besoin d’oxygène. Il faut trouver d’autres couveuses en urgence. À la sortie, elle s’arrête dans le bureau du gardien. C’est à ce moment-là qu’un photographe capte ce moment où elle appelle à l’aide. Mais personne ne répond au téléphone dans la panique. Pamela Zeinoun marche finalement 5 kilomètres pour trouver un hôpital épargné et sauver les bébés. L’infirmière devient le visage du courage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Liban
Liban (France 2)