VIDEO. Explosions à Beyrouth : les habitants à la recherche des disparus

Le dernier bilan de l’explosion du port de Beyrouth, au soir du jeudi 6 août, fait état de 145 morts, et de 5 000 blessés. Et partout dans la ville dévastée, les habitants recherchent des proches disparus, dans les rues comme sur les réseaux sociaux.

France 2

Les yeux rivés sur le reste du port, avec l’espoir d’une bonne nouvelle : deux jours d’attente qui semblent longs comme des siècles, pour des proches de disparus. "Je cherche mon neveu, dit une femme. Il travaille dans un bâtiment où l’on stocke le blé." Une autre a réussi à glaner quelques informations, une photo de son mari ensanglanté, reçu via un numéro inconnu, impossible de savoir s’il est toujours vivant. "On a visité 80% des hôpitaux, où est-il, demande-t-elle désespérée. J’ai même demandé à voir les corps non identifiés et il n’y avait rien."

Les secouristes libanais critiqués

Un peu plus loin, la fille d’un ouvrier n’a aucun signe de vie de son père, mais elle conserve l’espoir de le retrouver vivant. "On pense qu’il a pris tout le groupe pour les emmener se cacher dans un sous-sol, explique-t-elle. Ils ne peuvent pas sortir à cause des ruines." A 19 ans, son optimiste ne masque pas sa colère contre les secouristes libanais. Les recherches dans les gravats ont commencé trop tard à son goût, et avancent beaucoup trop lentement.

Le JT
Les autres sujets du JT
De nombreux habitants tentent toujours de retrouver leurs proches après la catastrophe qui a ravagé la ville.
De nombreux habitants tentent toujours de retrouver leurs proches après la catastrophe qui a ravagé la ville. (FRANCE 2)