Carlos Ghosn quitte le Japon et trouve refuge au Liban

L'ex-PDG déchu de Renault et Nissan Carlos Ghosn était assigné à résidence au Japon dans l'attente de son procès.

FRANCE 2

Coup de théâtre dans l'affaire Carlos Ghosn. L'ancien patron de l'alliance Renault-Nissan se trouve depuis lundi 30 décembre à Beyrouth, au Liban, où il a débarqué en soirée à bord d'un jet privé en provenance de la Turquie. Il était pourtant placé sous contrôle judiciaire et assigné à résidence à Tokyo, au Japon.

Une attitude "inexcusable"

Son avocat s'est exprimé mardi matin, jugeant son attitude "inexcusable". Il explique également avoir été surpris par le départ de son client et être toujours en possession des passeports de Carlos Ghosn. Un peu plus tôt dans la matinée, ce dernier a confirmé dans un communiqué qu'il se trouvait au Liban. "Je n'ai pas fui la justice, je me suis libéré de l'injustice et de la persécution politique du système judiciaire japonais qui rejette les droits humains basiques", explique-t-il. Carlos Ghosn devrait prendre la parole d'ici la semaine prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
(ERIC PIERMONT / AFP)