Cet article date de plus de neuf ans.

Le vendeur ambulant tunisien Mohamed Bouazizi élu personnalité 2011

Le quotidien anglais "The Times" a élu Mohamed Bouazizi, dont l'immolation a constitué le point de départ de la révolution en Tunisie, homme de l'année. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des Yéménites célèbrent le premier anniversaire de la mort de Mohamed Bouazizi, vendeur tunisien dont l'immolation a déclenché le printemps arabe, le 17 décembre 2011 à Sanaa (Yémen).  (KHALED ABDULLAH / REUTERS)

Le quotidien britannique The Times a élu mercredi 28 décembre le jeune Mohamed Bouazizi personnalité de l'année 2011. Ce Tunisien de 26 ans s'est immolé en décembre 2010, un geste qui a déclenché le printemps arabe.

Marchand ambulant dans la ville de Sidi Bouzid, Bouazizi s'est donné la mort après avoir été molesté et insulté par la police tunisienne qui lui avait confisqué les marchandises qu'il vendait dans la rue.

"Bouazizi n'était pas un révolutionnaire, mais son acte de protestation a servi de catalyseur à une vague de révolte qui a transformé le Proche-Orient", explique le journal. La contestation s'est ensuite propagée de la Tunisie à l'Egypte, à la Libye, au Yémen et à la Syrie où les opposants dénoncent la corruption et la répression des régimes, la pauvreté et le chômage qui sévissent dans leur pays. Mi-décembre, le magazine américain Time a, lui, décerné le titre de personnalité de l'année à l'opposant en général

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.