VIDEO. Gaza : le Conseil de Sécurité de l'ONU s'est réuni

Au moins 60 Palestiniens tués et environ 2400 blessés à Gaza, le 14 mai. Voilà à quoi ressemblait la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, le lendemain.

Voir la vidéo
BRUT

"Aucun pays dans cette salle n’aurait agi avec autant de retenue qu’Israël"

La réunion du Conseil de sécurité de l’ONU a débuté par une minute de silence. Convoquée à l’initiative du Koweït et présidée par la Pologne, la réunion a vu de multiples prises de paroles, dont celle de la représentante des États-Unis qui s’en est prise à l’Iran et au mouvement palestinien Hamas, tout en justifiant le déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem.

"Ceux qui suggèrent que les violences à Gaza ont quelque chose à voir avec l’endroit où est située l’ambassade américaine se trompent grandement", a lancé Nikki Hally, l’ambassadrice des États-Unis. "Une telle motivation, la destruction d’un État membre des Nations Unies, est tellement illégitime qu’elle ne mérite aucunement qu’on perde du temps en Conseil de sécurité de l’ONU. Il suffit juste de le dénoncer", a-t-elle poursuivi.

Les États-Unis ont également défendu Israël. "Aucun pays dans cette salle n’aurait agi avec autant de retenue qu’Israël", a déclaré l’ambassadrice. De son côté la France évoque une "réponse inadéquate et disproportionnée des forces de sécurité israéliennes".

"Combien de Palestiniens doivent mourir pour que vous vous mobilisiez ?"

Le représentant palestinien a également pris la parole. "Combien de Palestiniens doivent mourir pour que vous vous mobilisiez ?", a fustigé Riyad Mansour. "Et je pose la question suivante : dans tous vos pays, si un massacre avait lieu et si en 24 heures il y avait 61 martyrs dont huit enfants et environ 3000 blessés en 24 heures. Que feriez-vous ?", a-t-il ajouté.

Ce à quoi, l’ambassadeur israélien a répondu tout en achevant la séance :

"Le Hamas, une organisation reconnue internationalement comme terroriste, a pris en otage le peuple de Gaza. Ils placent autant de civils que possible, y compris des femmes et des enfants, en première ligne afin d’avoir le plus grand nombre de blessés. Ensuite ils font porter le chapeau à Israël", a-t-il jugé.

VIDEO. Gaza : le Conseil de Sécurité de l\'ONU s\'est réuni
VIDEO. Gaza : le Conseil de Sécurité de l'ONU s'est réuni (BRUT)