Cet article date de plus de neuf ans.

Penelope Cruz, Javier Bardem et Pedro Almodovar dénoncent "un génocide" à Gaza

Dans une lettre ouverte publiée mardi, des dizaines d'artistes espagnols s'érigent contre l'opération menée par l'armée israélienne dans la bande de Gaza.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Pedro Almodovar, Penelope Cruz et Javier Bardem à Madrid (Espagne), le 27 juin 2011. (JUANJO MARTIN / EFE / SIPA)

Nouvelle mobilisation d'artistes contre l'opération de l'armée israélienne "Bordure protectrice", menée depuis 22 jours. Dans une lettre ouverte publiée mardi 29 juillet sur EuropaExpress.es (lien en espagnol), des dizaines d'artistes espagnols dénoncent "le génocide" mené par Israël dans la bande de Gaza, où plus de 1 100 personnes ont trouvé la mort au cours d'attaques, en trois semaines. Parmi eux, l'actrice Penelope Cruz, l'acteur Javier Bardem et le cinéaste Pedro Almodovar.

Dans ce texte, les artistes appellent l'Union européenne à "condamner les bombardements par terre, mer et air contre la population civile palestinienne dans la bande de Gaza". Ils exigent un cessez-le-feu et une levée du blocus de Gaza. Demandant un retour aux frontières de 1967, ils déplorent l'inertie de la communauté internationale alors que "Gaza vit l'horreur", que les "foyers palestiniens sont détruits", que les gens sont "privés d'eau, d'électricité".

Les signataires demandent aussi "d'ouvrir les passages à la frontière pour faciliter la mobilité de la population, l'entrée des équipes médicales et la nourriture", ainsi que "de réparer les dommages causés sur la population civile de Gaza par les attaques israéliennes tant au niveau physique que psychologique, surtout chez les enfants". Selon eux, l'arrêt des combats doit "ouvrir la voie du dialogue entre Palestiniens et Israéliens afin de parvenir à établir la paix".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.