Le ministre de la Défense israélien, Benny Gantz, s'est rendu à Ramallah pour discuter avec le président palestinien Mahmoud Abbas

Il s'agit officiellement de la première rencontre de ce niveau annoncée depuis des années entre les deux autorités.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le ministre israélien de la Défense Benny Gantz. (THAER GHANAIM / AFP)

Le ministre de la Défense israélien, Benny Gantz, s'est rendu en Cisjordanie occupée pour discuter avec le président palestinien Mahmoud Abbas, dimanche 29 août au soir. Cette rencontre rare ne signifie pas néanmoins une intention de relancer le processus de paix, au point mort depuis plus de sept ans.

"Il n'y a aucun processus de paix en cours avec les Palestiniens et il n'y en aura pas", a affirmé lundi 30 août une source de l'entourage du Premier ministre israélien, Naftali Bennett, après la rencontre entre les deux hommes, la première à ce niveau annoncée officiellement depuis des années. Les discussions à Ramallah, siège du QG de Mahmoud Abbas en Cisjordanie, étaient consacrées aux "questions sécuritaires de routine" et à l'économie, a-t-elle ajouté.

"Améliorer la sécurité" en Cisjordanie

Les deux responsables ont "aussi discuté des moyens d'améliorer la sécurité et la situation économique en Cisjordanie et dans la bande de Gaza", un territoire palestinien sous blocus israélien depuis plus de 15 ans, et "sont convenus de poursuivre le dialogue", selon la même source.

L'Autorité palestinienne, cadenassée par le président Mahmoud Abbas, 86 ans et dont le mandat devait se terminer en 2009, exerce des pouvoirs limités sur environ 40% de la Cisjordanie. Israël, qui contrôle tous les accès à ce territoire palestinien, en administre le reste ainsi que les colonies qui y sont implantées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.