Jérusalem : la colère des Palestiniens après l'annonce de Donald Trump

Les Palestieniens laissent éclater leur colère suite à la décision de Donald Trump de considérer Jérusalem comme capitale d'Israël. Leurs dirigeants ont appelé à une grève générale et à des manifestations dans les territoires occupés. Le Hamas menace d'une nouvelle intifada.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À Ramallah, le face à face a des airs de déjà vu. D'un côté, des émeutiers palestiniens munis de lance-pierres le visage caché, et de l'autre, les forces de sécurité israéliennes qui répliquent. Tirs de gaz lacrymogène, de munitions en caoutchouc et parfois à balles réelles. "Trump nous a déclaré la guerre, alors cette fois ce ne sera pas l'intifada, ce sera vraiment la guerre", menace un Palestinien visage caché.

Une grève générale largement suivie

Mais derrière la première ligne d'émeutiers, beaucoup de Palestiniens ont aussi marché dans le calme aujourd'hui pour dire leur opposition à la décision de Donald Trump. "Trump met fin à l'espoir d'une naissance d'un État palestinien avec Jérusalem comme capitale, alors la situation des Palestiniens est critique", estime un homme. L'appel à la grève générale a été largement suivi à Jérusalem du côté de la Palestine. Il y avait beaucoup de tensions et un dispositif de sécurité conséquent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Palestinien brûle un drapeau américain le 7 décembre 2017 près de Ramallah, en Cisjordanie. 
Un Palestinien brûle un drapeau américain le 7 décembre 2017 près de Ramallah, en Cisjordanie.  (ABBAS MOMANI / AFP)