Cet article date de plus de trois ans.

Jérusalem : les autorités musulmanes appellent les fidèles à revenir prier sur l'esplanade des Mosquées

Israël a retiré, jeudi, toutes les nouvelles mesures de sécurité du site.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des Palestiniens prient à l'extérieur de l'esplanade des Mosquées, le 26 juillet 2017, à Jérusalem. (RONEN ZVULUN / REUTERS)

Les autorités israéliennes ont retiré toutes les installations de sécurité à l'entrée de l'esplanade des Mosquées de Jérusalem, jeudi 27 juillet, entraînant des célébrations de Palestiniens. A la suite de cette annonce, les autorités religieuses musulmanes ont appelé les Palestiniens à faire leur retour à la mosquée Al-Aqsa, dans l'après-midi, pour y prier.

Des rails et échafaudages récemment montés, où avaient été installées des caméras de surveillance, ont été retirés aux premières heures de la journée. "Depuis 12 jours, personne ne dort, personne n'a rien fait d'autre que venir à l'esplanade des Mosquées", a déclaré un jeune Palestinien, Firas Abasi, se disant ému jusqu'aux larmes pour cette "victoire". Depuis plus d'une dizaine de jours, les fidèles priaient dans les rues adjacentes.

Abbas soutient l'appel au retour des fidèles

Mardi, le gouvernement israélien avait retiré des portiques de sécurité controversés mais indiqué qu'il remplacerait ces détecteurs de métaux par un autre moyen de surveillance, "basé sur des technologies avancées", au grand dam des autorités musulmanes qui avaient maintenu la consigne de boycott du site.

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a soutenu, jeudi, les appels des autorités musulmanes à retourner prier dans la mosquée Al-Aqsa, sur l'esplanade des Mosquées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.