Cet article date de plus de huit ans.

Israël-Palestine : 80% des Israéliens juifs ne croient pas à un accord

63% des sondés auraient préféré que le gouvernement israélien décide d'un gel de la construction dans les colonies plutôt que de libérer des détenus.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une Israélienne se tient près d'un drapeau israélien couvert de faux sang, le 12 août 2013, à Tel Aviv (Israël), lors d'une manifestation contre la libération de prisonniers palestiniens. (DAVID BUIMOVITCH / AFP)

Les négociations ont repris, mercredi 14 août, mais l'opinion publique n'y croit guère. Plus des trois-quarts des Israéliens juifs ne croient pas en la possibilité d'un accord de paix final avec les Palestiniens, selon un sondage, publié vendredi. A la question "Est-ce que, selon vous, on parviendra cette fois-ci à un accord final qui mettra fin [au conflit israélo-palestinien] ?", 79,7% des personnes interrogées répondent par la négative, contre 6,2% qui estiment qu'un accord est possible et 14,1% sans opinion.

Par ailleurs, 77,5% des sondés se déclarent opposés à la libération de prisonniers palestiniens, contre 14,2% pour. Israël a relâché, dans la nuit de mardi à mercredi, un premier contingent de 26 prisonniers palestiniens, condamnés à de lourdes peines, en signe de bonne volonté avant la reprise des négociations.

Geler la colonisation plutôt que libérer des prisonniers

Une majorité des personnes interrogées (62,9%) affirment qu'elles auraient préféré que le gouvernement israélien décide un gel de la construction dans les colonies israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, plutôt que de libérer ces détenus. Le ministre du Logement israélien, Uri Ariel, a annoncé, mercredi, la construction dans l'année à venir "de milliers" de logements supplémentaires dans les colonies israéliennes.

Le sondage, réalisé par l'institut Hagal Hahadash, a été publié dans le quotidien gratuit Israël Hayom (droite). Il a été réalisé auprès de 500 personnes représentatives de la majorité juive de la population, ce qui exclut les arabes israéliens (20% de la population).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.