Cet article date de plus de six ans.

Gaza : réunis à Paris, des ministres des Affaires étrangères appellent à "prolonger le cessez-le-feu"

Israël et le Hamas ont accepté un "cessez-le-feu humanitaire", mais la trève doit expirer à 20 heures à Gaza.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des ministres des Affaires étrangères réunis au Quai d'Orsay, à Paris, pour évoquer la situation à Gaza, samedi 26 juillet 2014. (CHARLES DHARAPAK / AFP)

Temporaire, la trève à Gaza doit pour l'instant expirer à 20 heures sur place. Réunis à Paris, plusieurs ministres des Affaires étrangères ont appelé, samedi 26 juillet, à "prolonger le cessez-le-feu humanitaire" entre Israël et le Hamas pour "24 heures renouvelables".

REUTERS

"Tous nous voulons obtenir aussi rapidement que possible un cessez-le-feu durable, a expliqué le chef de la diplomatie française Laurent Fabius. Un cessez-le-feu durable négocié qui réponde à la fois aux besoins légitimes israéliens en terme de sécurité et aux besoins légitimes palestiniens en terme d'accès et de développement socio-économique."

À ses côtés, étaient présents à la réunion de Paris le secrétaire d'Etat américain John Kerry ainsi que les ministres des Affaires étrangères turc, qatari, britannique, allemand et italien. Les ministres des Affaires étrangères d'Israël, de Palestine, et de l'Egypte, pays qui a œuvré en faveur du cessez-le-feu actuel, n'ont en revanche pas participé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.