Gaza : le Hamas revendique des tirs de roquettes vers Israël après la trêve

Trois obus de mortiers ont été tirés depuis la bande de Gaza en direction du sud de l'Etat hébreu, a annoncé l'armée israélienne.

Un véhicule militaire de l\'armée israélienne dans le sud du pays, le 26 juillet 2014.
Un véhicule militaire de l'armée israélienne dans le sud du pays, le 26 juillet 2014. (SIEGFRIED MODOLA / REUTERS)

Malgré les multiples appels de la communauté internationale, le cessez-le-feu n'aura duré que douze heures. Le Hamas a revendiqué dans un communiqué, samedi 26 juillet, des tirs de roquettes vers Israël, rejetant de facto la prolongation de la trêve humanitaire entre le mouvement palestinien et l'Etat hébreu, entamée dans la matinée.

Les sirènes ont retenti dans plusieurs communes du sud d'Israël, proches de la bande de Gaza, peu après 20 heures. L'armée israélienne a annoncé que trois obus de mortiers ont été tirés depuis la bande de Gaza, sans faire ni victime ni dégât. "Les terroristes ont choisi d'utiliser la fenêtre humanitaire à Gaza", affirme-t-elle dans un communiqué.

Un peu plus tôt, Israël avait annoncé sa volonté de prolonger la trêve humanitaire de quatre heures supplémentaires, jusqu'à minuit heure locale. Un porte-parole du Hamas à Gaza, Fawzi Barhoum, avait dans le même temps prévenu qu'il n'y avait pas eu "d'accord sur une extension de quatre heures du cessez-le-feu". Plusieurs ministres des Affaires étrangères, réunis à Paris, réclamaient eux une reconduction pour 24 heures, afin de trouver une issue durable au conflit.