Cinéma : "Le dernier jour d'Yitzhak Rabin", un film sorti dans l'indifférence en Israël

France 2 présente le dernier film d'Amos Gitaï qui retrace les dernières heures Yitzhak Rabin.

Voir la vidéo
France 2
Dans son dernier film, le réalisateur Amos Gitaï rend hommage à Yitzhak Rabin qui a payé de sa vie l'accord de paix avec les Palestiniens. "Le film est quasiment passé inaperçu ici en Israël, à peine deux semaines à l'affiche", rapporte Franck Genauzaeu, en direct de Jérusalem. "Son héritage est aujourd'hui davantage contesté, les experts estiment que le pays, Israël, s'est durci et que les espoirs de paix se font plus rares", poursuit le journaliste.

Une paix qui paraît bien lointaine

"Le dernier jour d'Yitzhak Rabin" raconte les dernières heures, avant son assassinat, de l'homme politique israélien. Il incarnait les espoirs de paix au Proche-Orient, symbolisé par une poignée de main avec Yasser Arafat en 1993. Le réalisateur reconstitue son assassinat en novembre 1995 à Tel-Aviv, avec un réalisme troublant. En parallèle, le spectateur suit les premiers interrogatoires du jeune extrémiste qui l'a abattu.
Le film est sorti dans l'indifférence générale en Israël alors que rarement la paix n'a semblé aussi loin. "Il représentait une aspiration à la paix qui aujourd'hui semble s'être évanouie", commente un Isréalien. L'héritage d'Yitzhak Rabin est désormais contesté
Le JT
Les autres sujets du JT
La remise du prix Nobel de la paix en 1994, récompensant Yasser Arafat, Shimon Peres et Yitzhak Rabin, après les accords d\'Oslo.
La remise du prix Nobel de la paix en 1994, récompensant Yasser Arafat, Shimon Peres et Yitzhak Rabin, après les accords d'Oslo. (UNIVERSAL HISTORY ARCHIVE / UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL / GETTY)