Première nuit en famille pour l'ex-otage Isabelle Prime

La jeune femme qui a pu profiter vendredi soir de ses proches doit désormais passer des examens.

FRANCE 2

Isabelle Prime est enfin libre, l'ex-otage a profité vendredi soir de sa première nuit de liberté entourée de ses proches. Ce samedi matin, elle s'est rendue à l'hôpital du Val-de-Grâce pour vérifier son état de santé. Hier à Villacoublay, c'est une femme tout sourire qui est sorti de l'avion. Accolades, embrassades, et même quelques éclats de rire avec les officiels et membres de la cellule de crise.

Protection sociale

Sous les sourires, la casquette et les lunettes sont là pour masquer sa grande fatigue. Après 163 jours de captivité, la jeune française n'a voulu s'exprimer ni sur son élèvement ni sur ses conditions de détention. Elle a tenu à remercier la France et à justifier sa présence au Yémen en février dernier. "Je tenais à souligner qu'on travaillait à cette époque au Yémen sur le programme de protection sociale et qu'on est resté jusqu'au bout, car en temps que Française j'ai eu la chance de grandir dans un pays où c'est quelque chose qui pour nous est acquis" a expliqué Isabelle Prime.

Le JT
Les autres sujets du JT
Isabelle Prime, ex-otage au Yémen, est accueillie par François Holland à son arrivée à Villacoublay (Yvelines).
Isabelle Prime, ex-otage au Yémen, est accueillie par François Holland à son arrivée à Villacoublay (Yvelines). (ALAIN JOCARD / AFP)