Isabelle Prime a retrouvé sa famille à Villacoublay

Cela faisait cinq mois que la jeune femme de 30 ans était détenue au Yémen. 

FRANCE 3

C'est peu après 19h00 que le Falcon de la République française, spécialement affrété se pose sur l'aéroport de Villacoublay. À son bord, Isabelle Prime, française de 30 ans retenue en otage depuis février dernier. L'avion a décollé en début d'après-midi depuis le Sultanat d'Oman. Isabelle Pime descend de l'appareil après 163 jours de détention. C'est en femme libre qu'elle est accueillie par François Hollande puis la jeune femme peut enfin étreindre sa mère puis son père. Amaigrie, mais très souriante, elle tombe dans les bras de Pauline sa meilleure amie. Après ces premières minutes sur le tarmac devant les caméras, le petit groupe se met à l'écart pour profiter en famille de quelques moments d'intimité.

Des mots pour la France

Quelques minutes plus tard, les premiers mots sont pour remercier la France. "Ma détention a duré à peu près cinq mois, mais je savais que la France était derrière mois parce qu'elle n'a jamais lâché un de ses compatriotes donc je vous remercie. Je remercie aussi les services qui se sont occupés de ma famille, de moi à mon arrivée à Oman (...)", a commenté Isabelle Prime. De son côté, François Hollande a salué le courage de la jeune femme. Après quelques examens médicaux, elle devrait pouvoir regagner Angers, sa région d'origine.

Le JT
Les autres sujets du JT